Le dépeceur

Hannibal Lectoure, le Dépeceur de melons du Gers, a encore frappé. Cette nuit, c’est bien la totalité de la récolte de Monsieur Moulineau, éleveur de melons de père en fils depuis 2002 qui a été assaillie et proprement égorgée. « Un désastre » répète-t-il. « Cet homme n’a pas de coeur ».
La police maraîchère n’a toujours pas pu remettre la main sur le Dépeceur depuis son évasion spectaculaire de la prison de Frêne, où il avait, c’est encore dans toutes les mémoires, scié les barreaux avec un poireau.

Le Nouveau Détective Végétarien
édition du 12-06-2012

Comentar, respondre, bavar...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s